13 janvier 2009

Cité de la musique

Deux mardi, deux concerts à la Cité de la musique, deux invitations par Jean-Michel, deux petits plaisirs musicaux, deux découvertes inoubliables (ou presque), deux émulsions musicales et gustatives à réitérer :

Nicolas de Staël

Le chant du cygne de Schubert, recueil des derniers lieders de Schubert interprété par Nathalie Stutzmann (contralto) et Inger Sodergren (piano)

et

Orfeus de Telemann, opéra baroque dirigé par David Stern avec Dietrich Henschel (baryton, Orpheus), Daphné Touchais (soprano, Eurydice), Rainer Trost (ténor, Eurimedes), Ann Hallenberg (mezzo, Orasia), Marc Labonnette (baryton, Pluto), Camille Poul (soprano, Ismène).

Raoul Dufy

Deux articles d'autant plus intéressants que pour une fois, j'externalise mon département "critique musicale" ; c'est le brillant Jean-Michel qui s'y colle.

1 commentaire:

JMV a dit…

Bon, ben tu te colleras à Minetti, je ne suis pas trop inspiré pour en faire la critique, et comme tu es un véritable théâtreux, à la différence de moi, je m'en remets entièrement à tes brillantes analyses (oh! le vilain renvoi d'ascenseur...)