22 janvier 2017

Just4kiss d'or 2016

Comme chaque année, la saison des récompenses cinématographiques s'ouvre avec le just4kiss d'or. Ayant un peu tardé à publier les résultats suite à la cérémonie qui s'est tenue samedi en présence des deux tiers des just4académistes, voici le classement général noyé parmi les nominations aux César et aux Oscars...

Mais cela ne doit en rien altérer la qualité de ce classement général éclectique, politique, poétique, faisant la part belle aux films d'animation (3 films dans le top 15) et au cinéma des 4 coins du monde (France, USA, Espagne, Corée du Sud, Canada, Allemagne, Chili, Japon, Angleterre) ainsi que chacun des top15 de mes acolytes cinéphiles que je vous laisse maintenant découvrir avant de vous plonger ou vous replonger dans les films qui ont fait l'année 2016 dans les salles obscures.

Classement général 
1. Elle (101)
2. The Revenant (88)
3. Julieta (76)
4. Captain Fantastic (68)
5. Mademoiselle (67)
6. Divines (60)
7. Nocturama (58)
8. Juste la fin du monde (49)
9. Toni Erdmann (47)
10. Suite Armoricaine (43)
11. Tout en haut du monde (37)
12. Les 8 salopards (35)
13. Poesia sin fin / Le Garçon et la Bête (34)
14. Moi, Daniel Blake (33)
15. Kubo et l’armure magique (32)

 Ils y étaient presque : Les Ogres et Ce sentiment de l’été (30).

1. Les Ogres
2. Suite Armoricaine
3. The Revenant
4. Ce sentiment de l’été
5. Elle
6. Nocturama
7. Captain Fantastic
8. Poesia Sin Fin
9. Toni Erdmann
10. Kubo et l’armure magique / Tout en haut du monde
11. Mademoiselle
12. A bigger splash
13. The Strangers
14. Diamant Noir
15. Gorge Coeur Ventre

Réalisateur de l’année : Alejandro Jodorowsky, aussi agaçant que brillant dans/pour Poesia Sin Fin et Jodorowsky’s Dune
Actrice de l’année : Isabelle Huppert dans Elle
Acteur de l’année : Cédric Kahn dans l’Economie du Couple
BO de l’année : Nocturama par Bonello lui-même
Affiche de l’année : Louise en Hiver ; comment se lasser des dessins de Jean-François Laguionie ?
Daube de l’année : Moi, Daniel Blake, Eternité, Nos souvenirs, Paris-Willouby, Five…
Séquence de l’année : un échange de regards lors d’un concert dans Ce sentiment de l’été, une danse dans La Forêt de Quinconces, une chute vertigineuse dans The Revenant…


1. Kubo et l'armure magique
2. Tout en haut du monde
3. Divines
4. Captain Fantastic
5. Julieta
6. Mademoiselle
7. La jeune fille sans mains
8. Le garçon et la bête
9. Ma vie de courgette
10. Jodorowsky's Dune
11. Poesia sin fin
12. Your name
13. Louise en hiver
14. La Tortue Rouge
15. Men and chicken

Réalisateur de l’année : Alejandro Jodorowsky, dont j’ai découvert le travail cette année : l’esthétique de sa réalisation dans Poesia Sin Fin et l’ampleur de son projet présenté dans Jodorowsky’s Dune sont très inspirants
Acteur de l’année : Dave Johns dans Moi, Daniel Blake
Actrice de l’année : Oulaya Amamra dans Divines
BO de l’année : Le Garçon et la Bête/Mademoiselle
Affiche de l’année : Man on high heels, je n’ai pas aimé du tout ce film, mais ses affiches coréennes sont mes préférées cette année
Daubes de l’année : Jane got a gun, Alice de l’autre côté du miroir et Ma Loute : ce ne sont pas des films complètement indigents, mais j’en suis sortie déçue et/ou énervée et ce sont ceux que j’ai le moins de scrupule à qualifier de « daubes ».
Séquence de l’année : Sweet Child O' Mine dans Captain Fantastic : pas la plus cinématographique, mais une scène musicale réjouissante dans le contexte de ce film.


1. Le Garçon et la Bête
2. Spotlight
3. Sully
4. L'histoire du géant timide
5. Dofus - Livre 1 : Julith
6. Les 8 Salopards
7. The Assassin
8. Tout en haut du monde
9. Eddie the Eagle
10. La tortue rouge
11. Captain fantastic
12. Les délices de Tokyo
13. Kubo et l'armure magique
14. Mr Holmes
15. Les animaux fantastiques

Réalisateur de l’année : Alejandro Gonzalez Inarritu pour The Revenant (mention spéciale à Quentin Tarantino pour Les 8 salopards, Mamuro Hosoda pour Le Garçon et la Bête et Tom Mc Carthy pour Spotlight).
Acteur de l’année : Taron Egerton dans Eddie the Eagle (mention spéciale à Gunnar Jonsson dans l'histoire du géant timide, à Eddie Redmayne dans The Danish Girl et Les animaux fantastiques et Mark Ruffalo pour Spotlight).
Actrice de l’année : Alicia Vikander dans The Danish Girl (mention spéciale à Kate Winslet dans Steve Jobs).
BO de l’année : Le garçon et la bête
Affiche de l’année : 10 Cloverfield Lane
Daube de l’année : Captain America : Civil War et Suicide Squad.
Séquence de l’année : Dans The Assassin, lorsque le maître de l'assassin est sur une montagne et qu'à ce moment là un nuage remonte de la vallée, transformant un paysage magnifique et paysage mystérieux.

1. Le Client
2. Toni Erdmann
3. Poesia Sin Fin
4. Paterson
5. Anomalisa
6. Dans les forêts de Sibérie
7. Manchester by the Sea
8. Ave, César !
9. Merci Patron
10. Divines
11. Rogue One
12. L’avenir
13. Café Society
14. Spotlight
15. Midnight Special

Réalisateur de l’année : Asghar Farhadi
Acteur de l’année : Casey Affleck (Lee Chandler dans Manchester by the sea)
Actrice de l’année : Pamela Flores (la mère et Stella dans Poesía sin fin)
BO de l’année : Dans les Forêts de Sibérie (Ibrahim Maalouf)
Affiche de l’année : La Danseuse
Daube de l’année : Elle
Séquence de l’année : La fête nudiste dans Toni Erdmann et l’arrivée dans le café Iris dans Poesia Sin Fin


1. Nocturama
2. Elle
3. The Revenant
4. Les 8 Salopards
5. Juste la fin du monde
6. Moi, Daniel Blake
7. Merci Patron
8. Ma Loute
9. Frantz
10. Spotlight
11. The Danish Girl
12. L’effet aquatique
13. La Danseuse
14. Julieta
15. Mademoiselle

Actrice de l’année : Isabelle Huppert dans Elle
Acteur de l’année : Pierre Niney dans Frantz
BO de l’année : Juste la fin du monde
Daube de l’année : Les Visiteurs – La Révolution
Séquence de l’année : l’éloge du pêcheur par Luchini dans Ma Loute


1. Divines
2. The revenant
3. Captain Fantastic
4. Julieta
5. Elle
6. Mademoiselle
7. Les Innocentes
8. Quand on a 17 ans
9. Réparer les vivants
10. Carol
11. Papa ou maman 2 (#scandaleux ;-) )
12. Cafe society
13. Les chevaliers blancs
14. Encore heureux
15. La fille du patron

Actrice de l'année : Oulaya Amamra dans Divines
Acteur de l'année : Leonardo Di Caprio dans The Revenant
BO de l'année : Cafe Society (parce que j'avais pas d'idée et que j'ai copié sur Simon)
Daube de l'année : Préjudice
Séquence de l'année : la scène du train dans Julieta!


1. Juste la fin du monde
2. L’Economie du couple
3. Mademoiselle
4. Les Ardennes
5. Julieta
6. Premier contact
7. Elle
8. The Revenant
9. Demolition
10. Ce sentiment de l'été
11. Manchester by the sea
12. The Danish Girl
13. Moi, Daniel Blake
14. Room
15. Five

Réalisateur de l’année : Xavier Dolan pour Juste la fin du Monde
Acteur de l’année : Cédric Kahn dans L’économie du couple
Actrice de l’année : Bérénice Béjo dans L’économie du couple
BO de l’année : Sing Street
Affiche de l’année : Les Ardennes
Daube de l’année : Nocturama
Séquence de l’année : la scène de danse, des parents avec leurs filles, dans l’Economie du Couple

1. Suite Armoricaine
2. Midnight Special
3. Premier Contact
4. Julieta
5. Elle
6. The Strangers
7. Réparer les vivants
8. Frantz
9. Toni Erdmann
10. Louise en Hiver
11. The Witch
12. Le Bois dont les Rêves sont faits
13. Gorge Cœur Ventre
14. Une Vie
15. Voyage au Groenland

Réalisateur de l’année : Denis Villeneuve pour Premier Contact, parce que pour une fois il la met en sourdine
Actrice de l’année : Marion Cotillard pour Mal de Pierres, parce qu’elle tient le film (ce qui est un sacré coup de force…) et que son regard fascine
Acteurs de l’année : Thomas Blanchard et Thomas Scimeca pour Voyage au Groenland, parce qu’avec eux, j’ai deux nouvelles idoles comiques (j’avais presque envie de faire un ex-aequo avec Eric & Ramzy.
Affiche de l’année : La Danseuse
BO de l’année : Rien
Daubes de l’année : Eternité et Salt and Fire, sans aucune hésitation…
Séquence de l’année : l’ouverture de Nocturama, sans hésiter, une leçon de mise en scène et de montage !

1. Elle
2. Julieta
3. Moi, Daniel Blake
4. Miss Peregrine et les enfants particuliers
5. Brooklyn
6. Les Animaux fantastiques
7. Frantz
8. Nocturama
9. Merci patron!
10. The Danish girl
11. Ma Loute
12. Passengers
13. Mal de pierres
14. L'Effet aquatique
15. La Danseuse

Réalisateur de l’année : Paul Verhoeven
Acteur de l’année : Eddie Redmayne dans The Danish girl
Actrice de l’année : Isabelle Huppert dans Elle
BO de l’année : Tove Lo, Scars dans Divergente
Daube de l’année : Deadpool
Séquence de l’année : "la glycine, elle a pris un mètre" dans Ma Loute

1. Nocturama
2. Divines
3. Juste la fin du monde
4. Toni Erdmann
5. L'effet aquatique
6. Brooklyn Village
7. La fille du patron
8. Elle
 9. Moi, Daniel Blake
10. Réparer les vivants
11. Carol
12. La loi de la jungle
13. L'avenir
14. Bridget Jones Baby
15. Victoria

Réalisatrice de l’année : Houda Benyamina (Girl on FIRE)
Acteur de l’année : Michael Barbieri, le petit garçon qui veut faire du théâtre dans Brooklyn Village (celui qui vient de Brooklyn pas celui qui vient de Manathan ). Parce qu'il est rempli d'humanité, qu'il est totalement juste et que ça bouille ... voilà quoi !
Actrice de l’année : Oulaya Amamra (Young girl on FIRE)
BO de l’année : Les créations de Bonello dans Nocturama qui m'ont mises sous tension tout du long et intercoupées par du My Way ou Call me, tout ça est bien trop stylé !
Affiche de l’année : Juste la fin du monde parce que c'est peut être l'une des seules qui reste assez mystérieuse pour ne pas vouloir seulement vendre la tête de ses acteurs et sans aucune recherche de création derrière.
Daube de l’année : Passengers (on m'a obligé à y aller)
Séquence de l’année : Les séquences de skate sous fond de coucher de soleil dans Brooklyn Village (j'ai toujours la bouche ouverte quand il y a caméra embarquée sur skate)

1. La Tortue Rouge
2. Mademoiselle
3. Les 8 Salopards
4. The Revenant
5. Le Garçon et la Bête
6. Juste la fin du monde
7. The Neon Demon
8. Dofus - Livre 1 : Julith
9. Captain Fantastic
10. Jodorowsky's Dune
11. Spotlight
12. Premier Contact
13. Tout en haut du monde
14. Kubo et l'armure magique
15. 10 Cloverfield Lane

Réalisateur de l’année : Hou Hsiao-Hsien pour la beauté de The Assassin entre le noir et blanc des premières scènes, la maitrise des cadrages en 4/3 et 1,85:1 et les toutes les scènes tournées dans la nature (mention spéciale à la scène, en fin de film, en haut de la falaise avec le nuage qui semble être un troisième personnage).
Actrice de l’année : Kirin Kiki, simple et juste dans Les Délices de Tokyo (qui donne envie de manger des beignet aux haricots rouges).
Acteur de l’année : Gunnar Jönsson, triste et touchant à la fois, à l'image de "L'Histoire du Géant Timide".
BO de l’année : Ennio Moricone avec Les 8 salopards, tout en nuance et ambiance... A Masterpiece à écouter un soir d'hiver neigeux.
Affiche de l’année : L'Affiche sobre et magnifique de Tu ne tueras point, comme un tableau de Caravage.
Daube de l’année : Suicide Squad... sincèrement pitoyable.
Séquence de l’année : The Revenant, la scène de l'attaque de l'ours quasiment en plan séquence (juste une coupe sur 6 min), violemment réaliste et se terminant par un câlin de la mort. Saisissant!!

1. The Revenant
2. Julieta
3. Captain Fantastic
4. Divines
5. Elle
6. Café Society
7. Mademoiselle
8. Quand on a 17 ans
9. Réparer les vivants
10. Carol
11. Les Innocentes
12. Médecin de campagne
13. Les Saisons
14. Ma Loute
15. Victoria

Réalisateur de l’année : Alejandro Gonzalez Inarritu pour The Revenant
Acteur de l’année : Leonardo Di Caprio pour The Revenant et Viggo Mortensen pour Captain Fantastic
Actrice de l’année : Isabelle Huppert pour Elle
BO de l’année : La musique rétro et jazzy de Café Society.
Affiche de l’année : Captain Fantastic
Daube de l'année : Juste la fin du monde (le plus énervant des mauvais films de l'année).
Séquence de l’année : l'apparition du commissaire et ses roulés-boulés sur la plage dans Ma loute !

16 janvier 2016

Just4kiss d'or 2015



Comme chaque année, la remise du just4kiss d'Or commence comme une vulgaire liste de chiffres : 1 président omnipotent (et son inébranlable coefficient double), 12 apôtres, 100 films (tout rond) sollicités par l'ensemble du jury, 19 films réunis dans le classement général de la just4academy.

Mais la remise du just4kiss d'Or, c'est avant tout une aventure humaine, avec ses anciens, ses bannis, ses nouveaux, avec ses coups de cœurs, ses coups de gueule, ses coups de mou. Parce que finalement le cinéma c'est toujours une aventure humaine, de sa fabrication à sa diffusion, du tournage aux festivals, de la salle de cinéma à ma chambre où était organisée hier la première cérémonie en direct !

Mais trêve de verbiage, place au Cinéma, au Champagne, au Culte de ma personne !


Classement général


1.            Mustang (93)
2.            Mad Max : Fury Road (83)
3.            La Tête haute (73)
4.            Mon Roi (52)
5.            La loi du marché (50)
6.            The Lobster (49)
7.            Sicario (49)
8.            Le Fils de Saul (45)
9.            Vice Versa (44)
10.         Birdman (42)
11.         Youth (41)
12.         La Isla Minima (39)
13.         Phoenix (35)
14.         Miss Hokusai / Valley of Love (33)
15.         La belle saison (32)

Mention spéciale : Réalité, Microbe&Gasoil, Victoria (30)




1.            Birdman
2.            Miss Hokusai
3.            The Lobster
4.            Microbe&Gasoil
5.            Victoria
6.            La Tête Haute
7.            Le Fils de Saul
8.            Mad Max : Fury Road
9.            Phoenix
10.         Ni le ciel, ni la terre / Maryland
11.         L’étreinte du serpent
12.         Shaun le Mouton / Phantom Boy
13.         Snow Therapy
14.         Le Grand Jeu
15.         La Isla Minima

Réalisateur de l’année : Denis Villeneuve, pour la maitrise absolue de Sicario.
Acteur de l’année : Vincent Cassel, aussi fascinant que repoussant dans mon Roi (mais aussi dans Partisan et Tale of Tales).
Actrice de l’année : Nina Hoss dans Phoenix.
Séquence de l’année : Ouverture de 007 Spectre, 15 minutes vertigineuses de pur plaisir au milieu du Dia de los Muertos à Mexico.
BO de l’année : Mad Max : Fury Road par Junkie XL.
Affiche de l’année : Made in France.
Daubes de l’année : Jupiter, Sangue del mio Sangue, Knight of Cups…



1.            Youth
2.            American Sniper
3.            Vice-Versa
4.            La Loi du marché
5.            Les Nouveaux Sauvages
6.            Marguerite
7.            Mustang
8.            Un homme idéal
9.            Mad Max
10.         Le Labyrinthe du silence
11.         Histoire de Judas
12.         The Lobster
13.         L’Astragale
14.         Journal d’une femme de chambre
15.         Une Seconde mère

Réalisateur de l’année : Pete Docter (Vice-Versa)
Acteur de l’année : Vincent Lindon
Actrice de l’année : Catherine Frot
Scène de l’année : Première scène des Nouveaux Sauvages
B.O. de l’année : Youth
Daube de l’année : Loin de la foule déchaînée



1.            Mustang
2.            Mon roi
3.            L'Astragale
4.            La Tête Haute
5.            La isla minima
6.            Tale of tales
7.            Sicario
8.            Phoenix
9.            La belle saison
10.         Le fils de Saul
11.         Valley of love
12.         Dheepan
13.         Coup de chaud
14.         Les chansons que mes frères m'ont apprises
15.         Le tout nouveau testament

Affiche de l’année : L’Astragale
Actrice de l’année : Emmanuelle Bercot
Acteur de l’année : Benicio del Toro (dans Sicario) / Ex aequo avec Rod Paradot (La tête haute)
Réalisatrice de l’année : Deniz Gamze Erguven
B.O. de l’année : Amy / Le Tout nouveau testament
Daube de l'année : Trois souvenirs de ma jeunesse!
Scène de l’année : la descente en voiture dans les rues d'une ville mexicaine dans Sicario.





1.                 Mad Max : Fury Road
2.                 La Isla minima
3.                 Suburra
4.                 The big short
5.                 Kill your friends
6.                 Mustang
7.                 Sicario
8.                 Strictly Criminal
9.                 Seul sur Mars
10.              Man from U.N.C.L.E
11.              Kingsman
12.              La tête haute
13.              Bébé tigre
14.              It Follows
15.              007 Spectre

Acteur de l’année : Johnny Deep
Actrice de l’année : le casting de Mustang
BO de l’année : N.W.A
Daube de l’année : American sniper
Séquence de l’année : le début de la Isla Minima




1.            Sicario
2.            Mon roi
3.            Mad max fury road
4.            Love
5.            Lost river
6.            Inherent vice
7.            La tête haute
8.            Foxcatcher
9.            Mustang
10.         Marguerite et Julien
11.         Dheepan
12.         Les chansons que mes frères me chantaient
13.         Tale of tales
14.         Les nouveaux sauvages
15.         Une seconde mère 

Réalisateur de l’année : Denis Villeneuve pour Sicario
Acteur de l’année : Joachim Phoenix dans Inhérent Vice
Actrice de l’année : Emmanuelle Bercot dans Mon roi
BO de l’année : Johann Johannsson pour Sicario
Séquence de l’année : plan séquence dans Inherent vice : scène sensuelle sur un canapé entre le personnage de Doc Sportello et Sashta Fay Epworth
Affiche de l’année : Love
Daube de l’année : Connasse princesse des cœurs


1.            Réalité
2.            Foxcatcher
3.            L’Etreinte du Serpent
4.            Queen of Earth
5.            Phoenix
6.            Patries
7.            Love&Mercy
8.            Everest
9.            L’Attente
10.         21 Nuits avec Pattie
11.         Miss Hokusai
12.         Natur Therapy
13.         Fatima
14.         My Skinny Sister
15.         Le dernier jour d’Yitzhak Rabin

Mention spéciale pour La Chambre Interdite et le voyage étourdissant qu'il nous offre

Réalisateur de l’année : Ciro Guerra pour L’Etreinte du Serpent
Acteur de l’année : le trio Foxcatcher : Steve Carrell, Channing Tatum & Mark Ruffalo
Actrice de l’année : Elisabeth Moss dans Queen of Earth et Juliette Binoche dans L'Attente (toutes les deux responsables de deux des plus belles séquences de l'année)
BO de l’année : Nicolas Godin pour Taj Mahal
Daube de l’année : Youth
Séquence de l’année : l'ultime vertige de Réalité, quand Jonathan Lambert se rend compte que, depuis le fauteuil de sa salle de projection, il se parle à lui-même au téléphone dans le film qu'il visionne... (mais est-ce bien ça ?!)
Affiche de l’année : The Duke of Burgundy


 1.            Les suffragettes
2.            Invincible
3.            Daddy cool
4.            Boomerang
5.            L'affaire SK1
6.            American sniper
7.            Le nouveau stagiaire
8.            Kingsman
9.            Les souvenirs
10.         Un peu, beaucoup, aveuglement
11.         On voulait tout casser
12.         A vif
13.         Agents très spéciaux
14.         Papa ou maman
15.         Le petit prince

Réalisatrice de l’année : Sarah Gavron
Acteur de l’année : Bradley cooper
Actrice de l’année : Carey mulligan
BO de l’année : Boomerang
Daube de l’année : Belles familles, Les 4 Fantastiques
Séquence de l’année : la scène où Louie remonte la poutre au dessus de sa tête et que le japonnais voit qu'il a perdu, qu'il n'a pas réussi à le briser (Invincible)
Affiche de l’année : L'affaire SK1


1.                  Vice-Versa
2.                  Un + Une
3.                  Youth
4.                  Les Nouveaux Sauvages
5.                  L'Astragale
6.                  Le Goût des Merveilles
7.                  Un homme idéal
8.                  Le Labyrinthe du silence
9.                  L'Homme irrationnel
10.               La Loi du marché
11.               Le Dernier Loup
12.               Une Seconde mère
13.               Mustang
14.               Marguerite
15.               La Belle Saison

Réalisateur de l’année : Pete Docter
Acteur de l’année : Reda Kateb dans L'Astragale
Actrice de l’année : Elsa Zylberstein dans Un + Une
Meilleure scène de l’année : le crash d'avion dans les Nouveaux Sauvages
B.O. de l’année : Un + Une de Francis Lai
Daube de l’année : Mission impossible : Rogue Nation


1.            Mustang
2.            Mon roi
3.            La tête haute
4.            La isla minima
5.            La belle saison
6.            Les chansons que mes frères m'ont apprises
7.            Sicario
8.            Mia madre
9.            Au delà des montagnes
10.         Valley of love
11.         Back home
12.         Snow therapy
13.         The lobster
14.         L’Astragale
15.         Amy

Actrice de l’année : Emmanuelle Bercot 
Acteur de l’année : Rod Paradot
Réalisatrice de l’année : Deniz Gamze Erguven
Daube de l’année : La dame dans l'auto / Les deux amis
Affiche de l’année : The Lobster
Scène de l’année : la descente en voiture dans les rues d'une ville mexicaine dans Sicario.




1.            Avril et le monde truqué
2.            Le fils de Saul
3.            Mad Max : Fury Road
4.            Mustang
5.            Vice Versa
6.            Ant-man
7.            Connasse, Princesse de Cœurs
8.            The Valley Of Love
9.            Sicario
10.         Kingsman
11.         Dheepan
12.         Seul sur mars
13.         The lobster
14.         Love
15.         Demain

Réalisateur de l'année : Alejandro González Iñárritu pour Birdman
Actrice de l’année : Camille Cottin
Acteur de l’année : Gérard Depardieu dans Valley Of Love
BO de l'année : We Are Your Friends
Affiche de l’année : Lost River
Daube de l’année : Bob l'éponge
Scène de l’année : dans Le Fils de Saul, scène où il nettoie une chambre à gaz...




1.            Trois souvenirs de ma jeunesse
2.            Valley of love
3.            Spartacus et Cassandra 
4.            Summer
5.            La loi du marché 
6.            Hungry heart
7.            La belle saison 
8.            Snow Therapy
9.            Victoria
10.         Back home / Microbe et gasoil
11.         Vice versa
12.         The lobster
13.         Le dernier coup de marteau 
14.         Au delà des montagnes 
15.         Star Wars : Le Réveil de la Force

Réalisateur de l’année : Desplechin parce que je suis allée voir 4 fois son film (record) 
Acteur de l’année : Quentin Dolmaire (Trois souvenirs de ma jeunesse)
Actrice de l’année : bah Huppert 
Musique de l’année : la seule de La Loi du Marché, celle du générique comme pour nous rappeler que c'était un film 
Scène de l’année : quand Gérard revient vers Isabelle après avoir "senti" son fils 
Daube de l’année : Mia Madre, désolée mais j'ai pas été touchée (merci pour les violons, la grand mère qui meurt, le non réalisme du cinéma, la lourdeur du comique) 
Affiche de l’année : Inherant Vice, so seventeen

 
1.            Réalité
2.            Mad Max Fury Road
3.            Youth
4.            Birdman
5.            Le tout Nouveau Testament
6.            Avril et le monde truqué
7.            La loi du marché
8.            Mustang
9.            Phamtom Boy
10.         Hacker
11.         Regression
12.         Seul sur Mars
13.         Kingsman
14.         The Big Short
15.         Crimson Peak

Réalisateur de l’année : Georges Miller ("Mad Max Fury Road")
Actrice de l’année : Günes Nezihe Sensoy ("Mustang")
Acteur de l’année : Steve Carrel ("Big Short") , j'ai hésité avec Vincent Lindon dans "La loi du marché
BO de l’année : "Birdman"
Scène de l’année : dans "Youth", scène où le personnage interprété par Harvey Keitel, réalisateur en fin de carrière, contemple une prairie de montagne où se trouve plein de personnages féminins de cinéma. Comme une représentation de sa propre carrière, de la femme au cinéma ou même de la femme tout court.
Affiche de l’année : "The Visit"
Daube de l’année : "Knock Knock"



1.            La tête haute
2.            Mustang
3.            Tale of tales
4.            La loi du marché
5.            Les chansons que mes frères m'ont apprises
6.            Mon roi
7.            The Lobster
8.            Dheepan
9.            Le fils de Saul
10.         Le labyrinthe du silence
11.         Mad Max : Fury Road
12.         La belle saison
13.         L'ennemi de la classe
14.         Phoenix
15.         Coup de chaud 

Réalisatrice de l’année : Deniz G. Ergüven pour Mustang
Acteur de l’année : Vincent Lindon pour La loi du marché
Actrice de l’année : Emmanuelle Bercot pour Mon roi
B. O. de l’année :  Mad Max : Fury Road
Daube de l’année :  La Dame dans l'auto avec des lunettes et un fusil
Affiche de l’année : Star wars, le réveil de la force
Scène de l’année : l'ouverture de Mad Max : Fury Road (une vraie claque comme on en avait pas reçue depuis longtemps dans un blockbuster), et la séquence de l'explication à trois dans un local du supermarché précédant le renvoi de la caissière  dans La loi du marché.