10 septembre 2009

Très très grande surface

Jean Dubuffet

Récemment, j'ai été faire mes courses dans une grande surface. Une très très grande surface. Un endroit inimaginable construit sur plusieurs étages. Un lieu entièrement dédié au culte de la consommation. Lorsque je vivais dans Paris intra-muros, j'avais mes petites habitudes au ED, au Franprix ou au Carrefour Market, trois enseignes à taille humaine proposant suffisamment de produits pour se faire plaisir à un coût raisonnable. Actuellement, habitant temporairement Neuilly sur Seine, je n'ai guère que le Shopi hors de prix ou le Monoprix select pour faire mes courses. C'est pourquoi, alors que j'étais au cinéma au UGC de La Défense, j'ai eu le malheur de vouloir remplir mon frigo au Auchan du Centre Commercial des Quatre Temps. Mais quelle idée saugrenue ! A peine avais-je pénétré dans le supermarché que je savais que j'avais fait une erreur. L'étage supérieur est entièrement voué à la consommation autre qu'alimentaire. Des livres, des télévisions, des draps, des ustensiles de cuisine, on y trouve de tout. Si tant est qu'on y trouve quelque chose tellement il semble impossible de maitriser la géographie de ce bordel innommable. Sans parler des multiples promotions et autres réductions agressant violemment le potentiel consommateur ayant signé son arrêt de mort au moment même où il franchissait le seuil du magasin. Et les offres proposées en exclusivité semblent tellement alléchantes, affriolantes, qu'il faut une volonté de fer pour y échapper et se faufiler vers l'étage inférieur où m'attendent plusieurs centaines de m² de nourriture venue des quatre coins du monde.

Les allées sont immensément longues, colossalement hautes, démesurément garnies. Chaque produit est décliné en dizaine de références. Jamais je n'aurai imaginé un choix aussi pléthorique et j'en viens presque à regretter un supermarché soviétique avec un type de brosse à dent et un type de dentifrice. Les marques se font une guerre impitoyable dans les rayons, à grand renfort de promotions spéciales, de stands de dégustation et de packagings attirants. Et Auchan de tirer les prix toujours plus bas avec son rayon « discount ». Des prix beaucoup plus faibles que chez ED. Et j'ai eu le malheur de me laisser tenter par quelques produits. Quelle erreur ! Mousses au chocolat, sauce napolitaine, mozzarella... Tous les produits « discount » du Auchan étaient infects. Plus jamais je ne ferai mes courses dans ces rayons où l'on trouve même du vin à un euro la bouteille, des biscuits à l'unité et des dizaines de produits de première nécessité bradés. Mais comment peut-on produire des produits d'une qualité aussi médiocre ? N'est-ce pas indécent de commercialiser des produits qui finiront forcément à la poubelle tant ils sont répugnants ?

Finalement, j'ai mis presque une heure à faire mes courses. J'arpentais les rayons, découvrant à chaque seconde des produits inattendus ou bien des promotions tellement intéressantes que je ne pouvais que succomber. Des pâtisseries ou des viennoiseries quatre fois moins cher que chez n'importe quel pâtissier (et même dix fois moins cher que chez Jacques Génin !^^) mais - je l'apprendrai bien vite - quatre fois moins bonnes (et même dix fois moins bonnes que chez Jacques Génin). Des formes de pâtes à l'existence insoupçonnée jusqu'à lors. Des desserts aux multiples parfums et aux multiples variations. En revanche, je n'ai jamais réussi à trouver l'accès vers l'étage inférieur des boissons, ni l'emplacement des sauces pour les pâtes. Et le pire c'est que j'ai ensuite dû faire la queue (constituée essentiellement de salariés de La Défense sous antidépresseurs ou de banlieusards neurasthéniques), une queue inimaginable dans mes anciens petits magasins de quartier où je n'attendais pas plus de deux ou trois minutes avant de pouvoir payer mes achats. Décidemment je ne suis pas fait pour la vie de banlieue...

3 commentaires:

JMV a dit…

"Des pâtisseries quatre fois moins bonnes (et même dix fois moins bonnes que chez Jacques Génin)." Comparaison n'est pas raison! Comment peux-tu comparer Auchan et Jacques Genin? Ce ne sont pas du tout les mêmes produits! C'est comme si tu comparais un cafard et un jaguar! Quitte à comparer, je ne suis pas du tout d'accord avec toi sur la valeur de la comparaison : les pâtisseries de JG ne sont pas seulement dix fois meilleures que celles d'Auchan, mais un milliard de fois meilleures!!!

Cécile Qd9 a dit…

Les hommes sont décidément incapables d'apprécier l'essentiel...
Cela dit, les pâtisseries sont la seule chose qu'une personne sensée (une femme donc) n'achèterait JAMAIS dans un hypermarché !!!

Amandine a dit…

Moi non plus j'aime pas acheter la bouffe dans les supermarchés........ trop de monde, trop de file.... heureusement qu'il y a Leclerc express!!! :D