11 décembre 2009

Deadline

Franz von Stuck

Me pleurera-t-on quand je serai mort ?

5 commentaires:

Orane a dit…

C'est la question que tout à chacun se pose...

Antoine a dit…

Je ne me l'étais jamais posée avant de voir Le drôle de Noël de Scrooge !^^

St Loup a dit…

Est-ce qu'on pourrait écrire une autre chose que "bien sûr!" sous un titre qui dit "PREUVE(S) D'AFFECTION"!?!?! T'es génial Antoine!

vg a dit…

Si les larmes servoient de remede au malheur...Et le pleurer pouvoit la tristesse arrester...on devroit,Seigneur mien,les larmes acheter
Et ne se trouveroit rien si cher que le pleur... gros bêta !.

Raphael a dit…

oui!