19 septembre 2011

Cartographie parisienne


Antoine Lepetit

UGC Les Halles - 35%
UGC Maillot - 10%
UGC George V - 10%
Filmothèque du Quartier Latin - 8%
Le Balzac - 4%
Reflet Médicis - 4%
Mk2 Beaubourg - 3%
Max Linder - 3%
UGC Normandie - 3%
Mk2 Hautefeuille - 2%
Le Champo - 2%
L'Arlequin - 2%
Elysées Lincoln - 2%
UGC Bercy - 2%
Publicis Cinéma - 2%
Mac Mahon - 2% (en photo)
UGC Orient Express - 1%
UGC Montparnasse - 1%
UGC Odéon - 1%
Cinéma du Panthéon - 1%
La Bastille - 1%
Nouvel Odéon - 1%

A noter que cette cartographie de mes cinémas parisiens a été établie à partir des 100 derniers films que j'ai vus. Elle a été extrêmement différente au cours des années passées. Ainsi, lorsque j'habitais dans le XIII ème arrondissement, j'avais mes petites habitudes au Mk2 Bibliothèque, au UGC Bercy et dans les cinémas du quartier latin où j'allais généralement entre deux cours. Lorsque je vivais dans le IXème arrondissement, je continuais de fréquenter les cinémas du quartier latin et abandonnais les cinémas de l'est parisien pour hanter les Mk2 Quai de Seine/Quai de Loire, le Cinéma des Cinéastes, les 5 Caumartin et l'UGC Opéra, des cinémas que je ne fréquente quasiment plus aujourd'hui. Par ailleurs, faute de temps, la part des reprises a légèrement diminué cette année, au grand dam des salles du quartier latin. Seule la part du UGC des Halles est restée inchangée depuis mon arrivée à Paris en 2004.
Et comme on parle de cinéma, j'aimerais présenter un blog passionnant sur les salles de cinéma en activité, fermées ou disparues : Ciné-Façades !

5 commentaires:

Georg-Friedrich a dit…

En tout cas, je note que ton passage dans le 13e arrondissement ne t'a pas conduit à fréquenter la Cinémathèque curieusement absente de cette cartographie!

Anthouane a dit…

Et bien non ! Je n'ai jamais été très assidu à la Cinémathèque, notamment parce qu'elle n'accepte pas la carte UGC Illimité ! :)

Georg-Friedrich a dit…

La carte UGC illimitée est la mort du cinéma!

Anthouane a dit…

Tu veux transformer cet anodin billet statistique en pugilat autour de la carte UGC illimitée qui n'est rien d'autre que la démocratisation de l'accès au cinéma ? Cela fait longtemps que les critiques autour de sa mise en place ont cessé et que toute la profession (producteurs, distributeurs, gros exploitants et exploitants indépendants) reconnait le bien-fondé d'une telle formule d'abonnement !

Georg-Friedrich a dit…

J'aime bien te titiller, et en te titillant, ça fait grimper le nombre de commentaires, donc ceci est une bonne formule, tu l'admettras!!!