21 février 2007

Baetche Slap

 Henri Michaux

Dans la mesure où mes études ne me plaisent absolument pas (la MSG Sorbonne ça craint du jus de boudin en fait...), j'essaye que mon blog reste le plus pur possible face à ma vie scolaire... Cependant, quelques fois, je ne peux pas résister... Aujourd'hui, je vais vous présenter mon prof de Marketing : Alexandre Baetche ! Pour vous situer le personnage, il est l'adjoint du maire du Vème arrondissement : Jean Tiberi ! Tout un programme quand on connait mes convictions politiques ! Car le bougre, loin d'avoir honte de ses idées de vieux con réactionnaire de droite, n'hésite à nous annoner son discours lénifiant sur la jeunesse droguée à la Star Academy, le monde qui part en couille, l'europe ultra-libérale, les abrutis d'américains...

Etant au ski la première semaine, je n'ai pu assister à son premier cours... Alors que j'en avais eu des échos assez négatifs le lundi, je décide quand même d'assister au cours le mardi matin à 8h ! C'est tôt mais je suis bel et bien au rendez-vous ! Je le trouve fascinant ! Il arrive à distiller des petites phrases bien pensées, des références culturelles pointues et une critique acerbe du marketing (en gros, le marketing sert à vendre à des gens des produits dont ils n'ont pas besoin !). Je trouve ça plutôt osé pour un premier cours de Marketing et j'en arrive presque à oublier ses quelques remarques de néocons et son rabaissement perpétuel des élèves ("vous les jeunes vous n'avez pas de culture !") même si évidemment, je ne me sens pas visé par cette phrase !

Le hic, le couac de la révélation interviendra le mardi suivant après seulement cinq minutes de cours quand le prof affirmera sur un ton péremptoire : "Aujourd'hui, plus PERSONNE ne meurt de faim, de soif ni de froid... sauf par manque d'information". Pendant cinq minutes, il nous abreuve de sa pensée de vieux con qui n'a jamais foutu les pieds hors de Saint Germain des Près ! Mais attention, nous ne sommes pas au bout de nos peines ! Pendant près de deux heures, il continuera à nous choquer avec son flot de conneries incessants !

Pour vous, j'ai sélectionné quelques passages drôles ou révoltants... A vous de juger...
- "Le plomb c'est mal ! Les romains ont disparu parce qu'ils mangeaient dans des assiettes en plomb."
- "Les ONG sont des charlatans ! Quand vous voyez un noir qu'a pas de bras, pas de jambe et qu'a la tête arrachée, ça vous donne envie de donner de l'argent. Or, vous savez pas que dans 8/10ème des cas, vous financez la voiture de fonction du président !"
- "Les morts d'aujourd'hui se décomposent moins vite car ils sont plein de produits..."
- "Les parents donnent de l'argent de poche pour que leurs enfants puissent acheter leur drogue sans avoir besoin d'en vendre."
Et ceci n'est qu'une infime partie des nombreuses citations dont pourrait faire l'objet son cours ! De plus, je suis sûr que c'est le seul prof capable de citer aussi bien La Cité de la Peur (Lincoln) que Le dernier roi d'Ecosse (Amin Dada) de manière aussi stoïque et sérieuse !

Ce matin, j'avais un cours de rattrapage et je me suis donc empressé de m'y rendre à 8h du matin (j'en ai oublié de prendre Le Monde ou le Financial Times gratos au passage), espérant intérieurement qu'il allait nous ressortir son discours droitisant sur la fin du monde, le désastre de la politique de Bush et les affres de l'Europe libérale ! Malheureusement, il s'est largement modéré malgré quelques passages hauts en couleur ! Ainsi, il nous présenté pendant près de 30 minutes les différents types d'élevage de poulets, s'offusquant qu'on puisse encore en manger en 2007 quand on sait toutes les saloperies qu'on leur transfuse par perfursion... En effet, alors que sur les étiquettes des supers-marchés, on nous impose l'image d'un "poulet-mannequin" (il ne s'agit pas d'une propagande déguisée en faveur de Sarkozy...), en réalité, nous mangeons des poulets névrosés sans becs, sans pattes, sans yeux ! Tout un programme !
Par ailleurs, il nous a gratifié d'une belle imitation d'un homosexuel faisait son coming-out ("Maman, Papa, je suis gay !") avant de se raviser et de s'exclamer : "Ah non pas moi ! C'est pas que ça me gène mais vraiment, ce n'est pas vrai, je ne suis pas homo, pas comme le maire de Paris !" Quand je vous dis que ce cours est un pur bonheur de trois heures sans pause !

Bref, même si je me moque gentiment de ce cours voire que je m'offusque devant tel ou tel propos, je trouve le prof vraiment fascinant ! En effet, au lieu de bêtement nous transmettre les outils "marketing", il developpe de manière assez incroyable notre sens critiques, notre culture générale et même si ses méthodes sont discutables, je pense que je ne raterai pas beaucoup de cours de Marketing ce semestre, ne serait-ce que pour relayer sur mon blog les meilleurs moments du cours magistral !

De plus, dans son cours, il nous sensibilise à des questions importantes ! Même s'il le fait avec beaucoup de cynisme et des arrières-pensées politiques que je n'approuve pas, il faut reconnaitre qu'il défend cors et ongles le développement durable, le commerce équitable, le respect de l'environnement, des droits de l'homme, de la liberté individuelle, autant de sujets dont je me sens proche ! De plus, c'est un fervent combattant de la société de consommation, de notre société de surconsommation comme il a tenté de nous l'expliquer pendant un bon quart d'heure sur les J.M. Weston qui coûtent un SMIC et la robe Sonia Rykiel taille 3 ans qui coûte 250 euros à 200 mètres de la Sorbonne !

Bref, c'est un cours à la fois passionnant et choquant ! J'avais un professeur d'Histoire en première S qui faisait passer des messages un peu extrêmes... Cependant, je reste convaincu que c'est au public, aux étudiants de faire la part des choses et même si j'aurai du mal à pardonner certaines paroles, je continue de penser qu'Alexandre Baetche est un excellent prof d'amphi, bien meilleur que les autres bouffons de capitalistes qui nous font des tartines sur le taylorisme (et nient le néo-taylorisme), les bienfaits des marchés financiers, l'importance du libéralisme dans les échanges et plein d'autres inepties du même acabit !

18 commentaires:

fernand a dit…

je n'ai pas d'idée de l'état de tes études, en blogage par contre, si cette matière fera un jour partie d'un cursus, tu est promis à un bel avenir.
Ils ont enfin trouvés un moyen pour te faire venir en cours! Trop fort. Rien de tel qu'un personnage OVER craignos pour affuter la curiosité.
PS
Peut-être à un de ces jours à Nancy alors.

fernand a dit…

APARTE

Cher Toinou, evidemment les formes des verreries Gallé et plus encore DAUM de l'époque sont total kitsch. Mais l'essentiel n'est pas dans la forme,enfin pas toujours, des fois quand même.
Gallé a réussi à mettre en verre une philosophie de l'homme "dans" la nature à laquelle j'adère entièrement. "Ma racine est au fond des bois" tel était son principe.
L'autre prouesse fut la mise en oeuvre de techniques verrière inoventes à l'époque, tant en formage,assemblage,gravure et couleurs. On pense que sa mort prématurée est en partie dut aux produits chimiques utilisés pour cela. Bon; je m'arrète là, parce que Gallé, je peut en parler des heures. ça fait fuir tout le monde vraiment je ne comprend pas.
Si le hazard te conduit un jour du coté de chez moi, je me ferai un plaisir de te faire visiter MEISETHAL, lieu mythique du verre où ont été fabriquées une grande partie de la production Gallé. Endroit magique qui vit encore.
Voila désolé pour les lecteurs qui n'y comprendrons rien.
Bonne nuit et gros bizzzzou à toi aussi.

Anonyme a dit…

coucou, j ai juste une question sur la msg sorbonne pkoi c est nulle? les amphis et les td sont ou? a tolbiac ou a la belle sorbonne?
bonne continuation

Antoine a dit…

Fort heureusement, l'intégralité des cours ont lieu à la vraie Sorbonne dans des amphis en bois qui font mal aux fesses ! Ensuite, on a aussi quelques TD à Panthéon juste à côté ! Cela étant dit, je pense que mon aversion pour les cours donnés en MSG Sorbonne vient davantage d'un blocage personnel que d'une quelconque remise en cause de la qualité des enseignements (même si au premier semestre, la plupart des profs étaient terriblement mauvais !). En plus, je m'attendais à ce que le corps professoral demande plus de reflexion... Or, ce n'est pas le cas, dans la plupart des matières, le prof lit son bouquin en amphi puis l'étudiant doit apprendre le bouquin et le recracher le jour du partiel ! Inutile et grotesque !
Si tu veux en savoir davantage, pense à laisser ton adresse mail !
+++
Antoine

Amandine a dit…

Oué c'est dur de trouver des profs vraiment motivés par leur enseignement et pédagogue, par la même occasion, mais que veut-tu pour la plupart ce n'est qu'un simple gagne pain, en + de leur "vrai" métier.... -_-

Anonyme a dit…

Etudiant lambda en L1 de Gestion, nul ne peut échapper à Baetche, oh Beatche !
Qu'il me manque énormément ... 7 semaines qui nous séparent de son dernier cours de Compta et comment on regrette de ne plus l'avoir ...
Au fait, tu n'aurais pas aussi Andrea Micheaux celle qui nous a fait ingurgiter 70 pages de cours ?

Dams a dit…

Moi mon professeur capitaliste est trés fier d'etre prof a l'essec, de travailler à la société générale et d'avoir son master à la sorbonne...son cours d'éco c son livre si bien que c la 1ere fois que g pas la moyenne. Il adore les citations provenant du pere noel est une ordure et nous martele que grace à lui on apprend des choses dont 1 personnes sur 100000 ont connaissances donc on est super intelligent (pourtant savoir que l'inflation est une taxe sur l'impot / sociètés ne fait pas de moi kelk1 de + intelligent). Bref il é qd mm assez fier de sa vie et ses méthodes qui permettent à son cours d'etre l'un "des meilleurs de France". Et le pire c que ts mes camarades sont à ses pieds. C halucinant comment desfois les gens ne peuvent pas réfléchir par eux meme et sont influencable.

Abie a dit…

Cet homme a l'air d'être un personnage...

Petit pinaillage en passant : tu écris "qu'il défend cors et ongles le développement durable".

C'est un joli mélange entre "à corps et à cris", "bec et ongle", et ... "cors aux pieds" ! :)

Antoine a dit…

Exactement... C'est une métaphore littéraire du plus bel effet (Rimbaud tenta de la faire avant moi mais il trouva ça trop brillant...). Et, effectivement, je peux affirmer que Monsieur Baetche n'a pas de bec... mais qui peut affirmer qu'il n'a pas de cors aux pieds ?^^

Anonyme a dit…

Petit pinaillage pour Abie :
on écrit "à cor et à cri" et non pas "à corps et à cris"

Anonyme a dit…

Haha, je viens d'avoir mes premiers cours de L1. Il m'a l'air d'être un sacré personnage en effet, mais il a une certaine éloguence...^^

Saint Malo a dit…

Eloquence
Je suis l'ami anonyme, je ne vais même plus le voi, pauvre Baetche, ses cours sont trop tôt pour moi.
Si jamais tu tiens encore ce blog, et que tu lis ça, je veux bien quelques renseignements sur comment réussir ses partiels et ce genre de trucs? :)

MICHEAUX a dit…

Tout d'abord, juste pour que vous sachiez, ma mere s'appelle Andrea Micheaux, oui c'est ma mere et elle est prof à la sorbonne. Ensuite Amandine, tu dis que les profs ne font que sa comme gagne pain et qu'ils s'en foutent, mais quand je vois les 500 copies et les mémoires que ma mere doit corriger, je pense plutot qu'elle aurait choisit quelque chose de moin fatiguant comme gagne pain. Et puis puis ma mere veut claquer sa carrière dans son "vrai métier" pour se dedicacer a l'enseignement, si c'est pas de l'engagement sa... Voila dsl si mon text est un peu accusateur mais quand je vois des gens qui parlent des profs comme sa alors qu'ils n'ont aucune idée du travail derrière et sont incapable de faire pareil...

Anonyme a dit…

Ouais je trouve que tu as raison, les profs ont beaucoup plus a faire qu'on le pense en dehors des cours. Moi j'ai eu ta mere, je trouve que ses cours sont bien et je respecte sa carrière (these avec felicitation)

Antoine a dit…

Et ce n'est pas moi, pur produit de l'Education Nationale, qui dirait le contraire... ;)

Anonyme a dit…

Cher Antoine, hormis ton prénom, nous ne partageons absolument rien. Quand je vois tes idéaux de petit gaucho "pur produit de l'éducation nationale", j'ai envie de vomir.

Normal qu'avec des petits bourgeois comme toi la gauche se soit coupée de son électorat populaire.

Docmaket a dit…

Ce -monsieur est un grand chercheur en Neuro Marketing et il sait bien ce qu'il dit. En gros le Marketing sert a vendre dont on n'a pas besoin.
Il faut arriver à un niveau avancé de la recherche pour pouvoir critiquer ceux qui sont de notre niveau...

Anonyme a dit…

J'ai eu ce gars comme Prof de Gestion Commerciale en 1991 à La Sorbonne.Un Bail!!
Un gars transparent à la personnalité politicienne; donc dur et véhémente.
Il avait surtout le regard fuyant et j'ai toujours perçu ce gars comme un fourbe.
J'ai U mon UV en lui récitant son bouquin. J'ai fait un DESS et depuis 20 ans je suis dans le marketing.
Ce gars et loin d'être une référence professionnelle dans le milieu.
Il restera à Paris 1 jusqu'à sa retraite en vous faisant croire qu'il est un crack!