19 mai 2008

Question 23

Diego Rivera

Les responsables de l'UMP pensent-t'ils sérieusement qu'il faut "définitivement démanteler" les 35 heures alors que la majeure partie des salariés n'imagine pas revenir aux 39 heures ?

9 commentaires:

Amandine a dit…

Eh oui travaillez plus pour GAGNER plus...

Moi je préfererais travailler mieux pour VIVRE mieux.

JM a dit…

Et bien moi je trouve cette idée de l'UMP absolument géniale. Si l'UMP pouvait enfanter des idées de ce type tous les jours, la gauche se porterait vraiment mieux. J'ai encore en tête les discours de ceux qui nous expliquaient en 2002 que Jospin menait une politique de droite et que, à l'époque, la droite et la gauche c'était bonnet blanc et blanc bonnet. Et bien j'espère maintenant que tous ces gens en seront pour leurs frais et qu'ils verront enfin la vraie différence entre la gauche - même gouvernementale - et la droite...

Zone Franche a dit…

En fait parmi les salariés, surtout les diplômés, et jeunes cadres, bossent déjà au moins 39H , voire plus , mais ne sont payés que 35H...
Alors, continuer à travailler autant et être payé 39 au lieu de 35H, c'est peut être pas une idée idiote ???
on pourrait aussi penser qu'il est possible de travailler moins et de faire 35H et point : que ceux qui travaillent vraiment dans les entreprises essayent...
Qu'en pense l'étudiant en économie ?

Antoine a dit…

Bien sûr que dans la réalité, seulement une minorité travaille 35 heures pile-poil... mais pour ceux qui travaillent effectivement plus que les 35 heures réglementaires, il y a des heures supplémentaires rémunérées ou des remises du temps de travail... Si les salaires sont bloqués depuis quelques années, ce n'est certainement pas de la faute des 35 heures mais bel et bien du patronat qui ne joue pas le jeu de la redistribution... Si vos jeunes diplomés sont payés 35h pour 39h, où ils sont très bêtes, où ils sont masochistes, où ils s'y retrouvent quand même sous une autre forme... Je ne suis pas pour une application à la lettre de la loi, mais je tiens à rappeler l'importance d'une durée légale du travail (et parfois, en entendant le Medef ou l'UMP, on peut s'interroger de leur opinion sur la question) et de l'importance des contreparties... La réduction du temps de travail est une réalité historique liée au progrès technique et à la hausse de la productivité... A l'heure qu'il est, je rejoindrais davantage le courant de Pierre Larrouturou qui prône déjà la semaine des quatre jours. Pas par fainéantise (quoique) mais juste parce qu'il y a plus important que le travail dans la vie et que le partage du temps de travail est la bonne solution pour lutter contre le chômage... Le problème de la loi sur les 35 heures, c'est les lois d'assouplissement qu'il y a eu derrière... C'est là dessus qu'il faudrait revenir, pas sur la première loi d'Aubry !

zone Franche a dit…

mais non tu te trompes; ok les RTT mais les gnes cadres qui dépassent les 35H ne sont pas payés en heures supplémentaires ou en rtt en plus...ils restent travailler à des heures pas possibles par peur de se faire virer ou dégrader , et donc ils restent travailler tard pour se montrer "compétitifs"... c'est ça la réalité; ils ne sont pas masochistes; mais seulement morts de trouille, si ils ne montretn pas une ardeur au travail, de se faire virer...

JM a dit…

Si la durée légale du travail saute, il y aura bientôt des gens à l'UMP pour nous expliquer que la prochaine étape civilisationnelle sera le rétablissement de l'esclavage... Houra!

Julie a dit…

Faut pas oublier une chose... le temps dégagé c'est autant de temps que les parents passent avec leurs enfants, et à l'heure où certains critiquent l'éducation parentale reprochant à ceux ci de se déléguer sur les instits faudrait pas perdre cela de vue...

Moi je suis comme amande, Travailler mieux pour vivre Mieux!

Cultu a dit…

Il me semble que le démantelement des 35 heures est une chose , grave (parmi tant d’autres en matière d’économie , de politique sociale , de justice )mais encore plus grave, c'est la possibilité qui est enfin offerte à certains (ils en rêvaient depuis si longtemps) de pouvoir enfin anéantir la législation du travail ( code du travail), de façon à la réduire en une triste bible aussi épaisse qu'un sachet de Ketchup de restauration rapide !
Si je peux me permettre,le partage du temps de travail est certes une excellente solution pour lutter contre le chômage, elle n’est pas suffisante !Il existe peut être aussi d'autres pistes à explorer en commençant déjà , il me semble, à réfléchir sur le choix de société que nous souhaitons vraiment ...Mais bon, je ne veux pas plomber l'ambiance, je suis tombé par hasard sur votre note et comme le sujet aussi m’interpellait, j’en ai profité pour déposer un premier comment sur votre blOg, blOg sur lequel je m'aventure parfois…

Raphael a dit…

ce qui me fait marrer, ce sont "les négociations du temps de travail entreprise par entreprise"... comme si les salariés étaient en position de négocier quelque chose... on va leur proposer de bosser plus au même salaire ou de perdre leur boulot (cf l'usine de scooters peugeot)