31 décembre 2008

Just4kiss d'Or 2008

Cette cinquième édition du Just4kiss d'Or est assez particulière. Effectivement, le combat pour la remise du premier prix fut une lutte acharnée dont l'issue ne fut connue qu'il y a quelques heures. C'est donc parmi un peu moins de 200 films sortis entre le 1er janvier 2008 et le 31 décembre 2008 – 195 pour être précis – qu'il m'a fallu faire ce choix diabolique. Qui était susceptible de succéder à OldBoy en 2004, à Mysterious Skin en 2005, à Shortbus en 2006, à Persépolis en 2007 ? Qui de Hunger ou de Two Lovers devait être récompensé d'une si prestigieuse récompense reconnue dans le monde entier ? Devais-je célébrer le classicisme assumé d'un James Gray plus émouvant que jamais ? Ou au contraire récompenser l'originalité, le style, la maitrise technique et esthétique d'un nouveau venu, Steve Mac Queen, homonyme d'un acteur bien connu ? Devais-je primer une oeuvre politique, révolutionnaire, engagée ou, au contraire, couronner une mise en abime sentimentale faisant davantage appel aux passions et aux sentiments qu'à l'esprit et à l'engagement ? Que faire ? Louer le courage de Bobby Sands incarné avec abnégation et force par Michael Fassbender ou sacrer la détresse, la faiblesse,la fragilité d'un Joaquin Phoenix subissant son existence - son handicap, sa famille, son boulot, sa relation amoureuse - du début jusque la fin, de cette tentative de suicide raté à cette triste résignation ? Une chose est sûre, le Just4kiss d'or s'est partagé entre deux oeuvres esthétiques, deux oeuvres où chaque plan est conçu comme un tableau, deux oeuvres où rien n'est laissé au hasard, deux oeuvres maitrisées de bout en bout, deux oeuvre belles à regarder avant tout. Un constat qui doit nous rappeler que le cinéma est un art, un art vivant, un art humaniste, un art sensible...

Sans plus attendre, je vous laisse découvrir le classement des meilleurs films de l'année, tout en sachant que globalement, je suis moins enthousiaste à propos des 15 films retenus que les saisons passées. L'année 2008, même si elle a offert quelques surprises agréables et confirmé des talents confirmés, n'aura pas été aussi riche que les années précédentes. C'est donc avec une pointe d'amertume et de déception dans la bouche que je vais vous livrer les 15 films primés par la Just4Academy dont je suis le seul et unique représentant/votant :

1.Hunger
2.Two Lovers
3.Home
4.La frontière de l'aube
5.Sweeney Todd
6.Gomorra
7.Into the Wild
8.Juno
9.Un Conte de Noël
10.Le cahier
11.Rumba
12.Wall-e
13.Valse avec Bachir
14.A bord du Darjeeling Limited
15.Un millier d'année de bonnes prières / La princesse du Nebraska

Cette année, les intermittents du spectacle se sont assagis. Ils n'osent plus venir perturber la cérémonie des César et pour rien au monde, ils n'oseraient venir déranger ma remise de récompense. Ce sont devenus des couilles-molles, des fiottes, des minables qui ont renoncé à leur combat. C'est pour ça que moi, grand défenseur de la veuve, de l'opprimé et de l'intermittent du spectacle, je vais profiter de cette récompense pour pousser un grand coup de gueule contre la politique du gouvernement et en particulier celle de Chistine Albanel. A quoi cela servait-il de conserver un ministère de la Culture pour en faire ce qu'elle en fait ? Même si on ne peut que la féliciter d'avoir renoncer à la gratuité des musées, il nous faut nous insurger contre ses idées débiles (la loi Hadopi sur le téléchargement), son manque d'intérêt pour l'art contemporain, ses déclarations sur la fin de la publicité sur France Télévision mais surtout, ce qui nous intéresse particulièrement dans une cérémonie cinématographique, sa non-prise en considération du rapport du « club des 13 » remis par Pascale Ferran l'année dernière. Mon classement annuel compte quelques films français cette année, Home, La Frontière de l'Aube et Un Conte de Noël. Si nous ne voulons pas qu'ils disparaissent complètement dans les années à venir, remplacés par des films américains dont le cinéma indépendant offre chaque année de belles surprises, des films asiatiques toujours aussi enthousiasmants, des films italiens ou allemands dont le renouveau de leur cinéma est désormais une réalité...

Et pour clore ce classement, on ne peut que souhaiter que 2009 soit une année encore plus faste en nouveautés et en surprises cinématographiques mais également que ça sera l'année où vous rejoindrez les rangs du forum du cinéma et vous offrirez une carte UGC illimitée pour encore plus de plaisir. Rendez-vous le 31 décembre 2009 pour une nouvelle cérémonie que j'espère encore plus réussie avec notamment le retour des récompenses individuelles écartées cette année pour des raisons techniques.

8 commentaires:

Va33 a dit…

Quel bon goût !!!!!!!!!!!!

ombres et lumière a dit…

tient bon Antoine.
Je sais... enfin tout le monde sait que tu es l'ultime, l'unique, le dernier pilier qui soutient l'édifice cinématographique français.
La carte UGC....j'arrive pas. Peut-être le mot "UGC" ché pas?
Mais bref, puisse l'an neuf t'offrir encore plein d'émotions cinématographiques. Et d'autres aussi bien sûr.

Antoine a dit…

Et avant qu'on ne me taxe de suppôt de Télérama, je vous livre le palmarès de la rédaction :
1. Valse avec Bachir
2. Vicky Christina Barcelona
3. Un conte de Noël
4. Hunger
5. Entre les murs
6. A bord du Darjeeling Limited
7. Le silence de Lorna
8. There will be blood
9. Les plages d'Agnès
10. Home
11. L'heure d'été
12. Séraphine
13. Juno
14. La vie moderne
15. Into the wild

Admettez que mon classement n'est pas un vulgaire copier/coller de mon magazine préféré !^^

Yves Formentin a dit…

Fiotte toi même non mais oh!
Non, je ne suis pas intermittent du spectacle ;), mais juste un PD qui aime pas être insulté, quelle idée de mettre 'fiotte' au coté de 'couille molle' !

JMV a dit…

Je souscris entièrement à ce que dis Yves : fiotte = couille dure. Malheureusement, l'excellent choix de Hunger comme Just4kiss d'or est déjà terni par Two Lovers qui le talonne comme le Just4kiss d'argent
Et Agnès et ses plages alors ??? elle mérite bien un Just4kiss de platine!

Dolly a dit…

J'avoue ne pas avoir vu un seul des films de la liste.... bin vi forcément je vais au cinéma une fois ou deux dans l'année et que pour des grosses productions américaines.... *se cache*

Mais je suis fière de participer chaque année à ma façon à cette remise des récompenses.... :p

Anonyme a dit…

Pour ceux que l'on a en commun je suis entièrement d'accord.
J'ai beaucoup aimé "Two Lovers" moi aussi mais pas autant je le reconnais!!!

http://justarrived.canalblog.com/

Kinoo a dit…

J'ai beaucoup aimé Two Lovers mais moins que les précédents James Gray néanmoins. Pour Hunger je l'ai honteusement zappé, erreur que je réparerais dans les jours prochains si j'en ai le temps.